Fandom

Capoeira Wiki

Capoeira Angola Cabula

267pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager
Logo gcac.gif

GCAC brésilModifier

PrésentationModifier

En 1984, Gilberto Reis, Mestre Barba Branca, rejoint un groupe d'enfants et d'adolescents dans les communautés de Cabula, d'Engomadeira, de Beiru et de quartiers voisins, pour enseigner la pratique de la Capoeira Angola. Visant une plus grande intégration de ces populations grâce à la culture de la capoeira, il contribue ainsi à les éloigner de la délinquance. Depuis, le Groupe de Capoeira Angola Cabula (GCAC) réalise des projets qui ont pour objectifs de promouvoir et de divulguer la pratique de la Capoeira Angola dans la société en général, sans distinction de sexe, de nationalité, de profession, de croyances religieuses ou politiques.

ObjectifsModifier

Le GCAC Brasil propose, à travers les cours de capoeira angola, une insertion sociale et culturelle, notamment en assumant la formation de professionnels de la capoeira angola (entraineurs, contremaîtres, maîtres), donnant ainsi de meilleures perspectives de vie aux communautés marginalisées, tout en préservant leurs traditions et leurs racines . Le second objectif est de développer les échanges entre le Groupe de Capoeira Angola Cabula et d'autres centres culturels comme les Terreiro de São Roque et de Beiru, le Conseil d'Habitants du Quartier d'Engomadeira (COMOBE), intégrant ainsi le projet dans une dynamique sociale. Avec un groupe de chercheurs étudiants français, le GCAC travaille également à la revalorisation des pratiques sociales et à la résistance culturelle.

RevendicationModifier

Le GCAC Brasil, en tant que forme de résistance, revendique les cultures afro-descendantes à travers la musique, la didactique, les mouvements et le gingado. À travers ses activités, le groupe travaille avec un grand nombre d'enfants issus de famille à bas revenu qui vivent dans un environnement à risque et qui s'éloignent, chaque jour un peu plus, du système éducatif. Dans toutes ses activités, le groupe donne la priorité à revaloriser l’auto-estime des populations brésiliennes afro-descendantes historiquement réprimées .

Activités et methodologieModifier

- Travail social avec les enfants du quartier de Tancredo Neves, en collaboration avec le Terreiro de Candomblé São Roque et le COMOBE (Conseil des habitants du quartier de Engomadeira) - Cours pratiques et théoriques (histoire et phylosophie de la Capoeira Angola). - Conférences et séminaires pour la promotion de la Capoeira Angola. - Présentations publiques dans des écoles, théâtres et crèches comme incitation pour les enfants participant au projet. - Cours d’instruments (fabrication, apprentissage). - Recherche sur les musiques traditionnelles de la Capoeira Angola (sauvegarde des musiques traditionnelles et “ladainhas” de la Capoeira Angola, beaucoup d'entre elles sont connues seulement par de vieux Maîtres originaires de Bahia). - Événements culturels avec des rodas de Capeiora Angola dans des fêtes populaires, des lieux publics et autres centres culturels de la ville de Salvador de Bahia.

GCAC FranceModifier

PrésentationModifier

Le G.C.A.C. France (Groupe de Capoeira Angola Cabula) est une association créée en 2002. elle a pour but de préserver et promouvoir les valeurs et la culture de la Capoeira Angola. C’est à travers des liens étroits avec le Brésil (le GCAC Brésil) que l’association propose un certain nombre de projets touchant aux dimensions sociales, culturelles et éducatives de cet art.

Suite à une rencontre entre le Maître et le Groupe de Lyon en 2001 lors d’un stage à Lyon, un projet commun est né. Après avoir constaté les difficultés rencontrées par le G.C.A.C. au Brésil, le groupe lyonnais a mené durant 2002 un projet ayant comme objectif une évaluation des besoins ainsi qu’un apport d’aide matériel, ( mise en place d’ateliers d’arts plastiques, vidéo et danse avec les enfants du quartier de Cabula a Salvador de BAHIA, réalisation d’un reportage présentant le travail du G.C.A.C et l’échange franco-brésilien et la création d’un CD de musiques traditionnelles de la Capoeira)

De là est née l’envie et la décision de former un seul groupe le G.C.A.C. BRASIL-FRANCE sous l’enseignement de Maître Barba Branca. Ainsi les projets de chacun sont devenus les objectifs de tous. activites et methodologie

Activités et méthodologieModifier

Aujourd’hui le G.C.A.C. France continue de mener de multiples actions autours de la culture brésilienne :

  • Cours hebdomadaires : à Lyon, Grenoble et en Ardèche (Aubenas, Privas, Jaujac).
  • Préparation de stages de Capoeira lors de la venue du Maître en France et contremaîtres: Septembre 2001, Lyon ; Mars 2003, Lyon, Décines et Grenoble ; Février/mars 2005, Lyon, Montélimar, Grenoble, Annonay.
  • Promotion de la Capoeira Angola et de la culture brésilienne lors de diverses manifestations :
    • Représentation et débat autour de la Capoeira pour le bicentenaire de l’abolition de l’esclavage, organisé par « SOS racisme » .
    • Représentation au « Rail Théâtre », au « grand festival latino », organisé par l’association « Clé de Sol » .
    • Présentation dans le lycée L.I.T.E.C de Dardilly.
    • Participation à la « Biennale de la Danse » 2002 avec la compagnie « Azanie ».
    • Animation des journées de solidarité, organisé par les élèves de l’INSA, Démonstration de Capoeira et présentation du film à l’Université Catholique de Lyon
  • Présentation dans différentes résidences universitaires pour sensibiliser les étudiants au projet, CROUS madeleine, INSA .
  • Stage dans le cadre des cours d’éducation physique, Lycée « Jacques Brel » .
  • Repas brésilien au « Réseau Santé », Croix Rousse Lyon.
  • Animation d’un conte pour enfant sur l’histoire de la Capoeira : Animation avec les enfants et présentation au centre Social « Laennec » ; Organisation du spectacle de fin d’année avec l’école « St. Joseph », Villeurbanne; Animation du conte et stage avec les élèves du I.M.P à Vaugneray, Présentation à l’école « Les Brosses », Mions.
  • Découverte de la Capoeira Angola en milieu carcéral : 2004 -2005, animation d'un stage de 3 semaines au centre pénitentiaire de Lyon (Saint Luc). 2005, animation d'un stage de 3 semaines au centre pénitentiaire de Saint Quentin Fallavier


Cours de Capoeira AngolaModifier

Le GCAC propose des cours de capoeira angola réguliers en Ardèche, à Lyon et à Grenoble.

Plus d'informations sur les cours et sur l'actualité du groupe sont disponibles sur les sites internets suivants :

Site du GCAC France : http://www.gcac.fr

Site du GCAC Grenoble (association Alpaca) : http://www.alpacapoeira.fr

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard